CANDICE GOBEREAU
Sophrologie à Savigny-le-Temple
CANDICE GOBEREAU, sophrologie à Savigny-le-Temple
 

Ma sophrologie


Depuis toujours c'est la guerre des clochers entre sophrologues : les dit  "caycédiens", et les dits "non caycédiens" (du nom du fondateur de la sophrologie Alfonso Caycedo). Alors même que l'un des postulats de départ d'un sophrologue est le non jugement, chaque partie dévalorise l'autre. Guéguerre qui selon moi ne concerne que les professionnels et semblerait bien obscure et peu importante aux clients, qui pour la quasi totalité ne connaissent ni l'origine, ni les fondements de la méthode;

Je ne suis pas caycédienne, et j'assume. J'ai une vision très thérapeutique de la sophrologie. Et je ne vois pas pourquoi cela serait un problème.

Mais d'abord, d'où vient la sophrologie ? Elle est née d'un neuropsychiatre, Alfonso Caycedo, dans les années 60 , afin de traiter différemment et plus en douceur que par les électrochocs ou les comas insuliniques les malades en unités psychiatriques. Les influences sont nombreuses :

Occidentales et plutôt scientifiques (à partir de 1960) : 

  • Neurologie ;
  • Méthode Vittoz : relaxation psychosensorielle qui décrit le rôle des sens et de la concentration sur notre conscience ;
  • Relaxation progressive de Jacobson : le relâchement musculaire induit le relâchement mental et inversement ;
  • Le training auto-gène : répétition de suggestions ;
  • L'hypnose , pour sa guidance par la voix du sophrologue, mais sans que l'état de conscience ne soit modifié pour "entrer" dans l'inconscient des personnes (et j'insiste bien là dessus) ;
  • Les thérapies brèves d'Erickson : la personne détient en elle les ressources nécessaires.

Philosophiques (à partir de 1963) :  

Husserl a mis en avant la phénoménologie : tous les phénomènes que nous vivons contribuent à la construction de notre conscience.

Orientales (à partir de 1965) : 

  • Le yoga : mouvement associé à un souffle ;
  • Le bouddhisme : suggestion positive et répétition ;
  • Zen : concentration.

La sophrologie avait donc dans un premier temps une visée très thérapeutique. Puis les orientations sont devenues plus philosophiques, et certains sophrologues se sont détachés du courant de Caydedo, ne craignant qu'il n'impose ses propres valeurs (ils sont devenus ceux qu'on appelle les non caycédiens). Ces influences plus orientales sont celles qui ne me parlent pas. Ce qui me parle, ce sont les influences des techniques occidentales (tout en prenant en compte la phénoménologie). Comme je le disais au début, j'ai une vision très thérapeutique de la sophrologie, et ce qui m'intéresse, c'est de voir les personnes que j'accompagne s'approprier la méthode et accéder à un état de calme et de bien être sans pour autant les guider sur leur place dans ce monde et la société.

J'ai aussi parfois l'impression d'être une extra-terrestre lorsque je discute avec d'autres sophrologues parce que je ne la lie pas avec du reiki, du magnétisme ou de la litothérapie, pour ne citer que quelques méthodes. Mais je ne souhaite pas y ajouter d'influence ésotérique ou spirituelle. C'est ma façon de voir les choses. 

Pourquoi n'aurait-on pas le droit de s'approprier la méthode et de la proposer en toute transparence comme on la perçoit à nos clients ?

Alors oui les pratiques orientales ne me parlent pas, et correspondent pas à mes "valeurs", donc je ne les mets pas en avant. Vous ne m'entendrez pas parler des énergies ou de l'alignement des planètes, de "moi supérieur" (j'utilise ces termes sans moqueries je précise) car cela ne me parle pas à moi-même.
Une méthode n'est elle pas faite, quelle qu'elle soit, pour que chacun se l'approprie, s'en inspire, se sente à l'aise avec, côté thérapeute comme côté client ?


L'essentiel est d'être au clair avec soi-même et avec ses clients sur ce que l'on propose.


Vous êtes d'accord avec moi ? Rencontrons nous 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Les bienfaits de la respiration abdominale en pleine conscience

19 Fév 2024

 

Respirer, tout le monde le fait sans y penser. Pourtant, la respiration est la seule fonction vitale de notre corps que nous pouvons maîtriser, afin d’obt...

Sophrologie et cohérence cardiaque

17 Jan 2024

La définition de la cohérence implique la notion de liaison entre plusieurs choses. On peut l'élargir à des notions d'ordre, d'efficacité et d'harmonie.
La c...

L'heure de la sieste

14 Déc 2023

Yvan Andouard, auteur, dit que "En Provence, le soleil se lève deux fois, le matin et après la sieste".
Le mot sieste vient du latin "sexta" qui veut dire si...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.